Diffractomètre Bruker D8 Advance

Le Centre effectue des mesures de diffraction sur poudres depuis 1984. Jusqu'en 2005, nous étions équipés d'un diffractomètre SIEMENS D500. Il était doté d'un passeur automatique d'une capacité de 39 échantillons. La durée moyenne d'une analyse était typiquement d'une heure, pour une qualité de mesure classique.

En mars 2006, nous l'avons remplacé par le modèle BRUKER D8 Advance, avec son passeur 9 échantillons et un détecteur plus rapide : le VÅNTEC 1, plus rapide pour une même qualité de mesure.

En Décembre 2015, nous avons remplacé le Bruker D8 Advance par le même modèle, de dernière génération (ci-contre). Il est équipé d'un passeur d'échantillons à grande capacité, potentiellement jusqu'à 75 échantillons (actuellement 30). Les caractéristiques sont détaillées plus bas.

Nous effectuons entre 2500 et 3000 mesures par an sur cet appareil...

 


Caractéristiques techniques et réglages utilisés

Goniomètre à géométrie "Bragg-Brentano" en Theta-Theta (l'échantillon reste toujours horizontal)
Diamètre de focalisation : 500 mm
Tube à rayons X "Céramique" à anode Cu
Alimentation du tube : 40 kV & 40 mA
Détecteur Bruker Lynxeye XE à dispersion d'énergie, ouverture à 3°, 192 canaux (*)
Passeur automatique à 5x15 échantillons (2 chargeurs de 15 actuellement)
Possibilité de rotation continuue ou de positionnement précis en Phi de l'échantillon ("spinner")
Domaine angulaire exploitable de 0.5° à 150º (en 2 Theta)

Fentes d'entrée :
Fente de divergence variable (à partir de 0.1º)
Fentes de Soller
Dispositif Anti-diffusion aux petits angles (KEC : Knife Edge Cutter) escamotable manuellement.
Fentes de sortie :
Fentes de Soller
Filtre nickel (Ni 0.5)
Ouverture en standard de 3° sur Lynxye XE

(*) Le "temps total/pas" d'une analyse tient compte du nombre de canaux du détecteur linéaire. Par exemple, une mesure standard réalisée avec 2 Theta de 5-70°, avec un pas de 0.02° et 0.1s/pas, affichera un temps total par pas de 19.2s (01.s x 192 canaux), alors que la mesure a duré moins de 6 minutes. Pourtant, le signal obtenu sera sensiblement équivalent à une mesure effectuée en une heure dans les mêmes conditions, mais avec un détecteur ponctuel (compteur à scintillations) pour un temps par pas de 1s ((65°/0.02°)*1s/60=54.2 minutes).


Besoin du schéma de l'ancienne installation (avant 2016) ? cliquez ici.